Projet

Soral - Aire

Dans le cadre du projet de renaturation de l’Aire (3e étape), un fossé de gestion des eaux de ruissellement a été
construit en zone agricole, le long de la route de Soral à la sortie du village de Lully. L’emprise du chantier se
trouvant en zone agricole, la direction générale de l’eau a demandé au bureau acade sàrl d’effectuer une
analyse pédologique ainsi que le suivi pédologique du chantier.

a) Avant le chantier : étude pédologique
Sur le secteur « vigne » uniquement, il a été question d’identifier l'état initial des sols en place via :

  • l'évaluation des sols en place : sondages à la tarière sur le terrain pour définir le type de sols, les
    épaisseurs des horizons A et B, et l'état du sol dû à son utilisation (caractéristiques texturales et
    structurales, pH, teneur en MO) ;
  • la mesure de l'état de compaction du sol, qui a constitué une valeur de référence pour la remise en état des sols
    non reconstitués (emprise du chantier hors surface du projet) à la fin du chantier ;
  • la définition des contraintes à prendre en compte pour la protection des sols durant le chantier (arrêts de
    chantiers liés aux conditions pédologies, circulations, types de machines, etc.) ;
  • la rédaction d'une note pédologique. Cette note inclura des recommandations (concernant les trois
    secteurs) pour le chantier et la remise en culture.

b) Durant le chantier : suivi pédologique
Sur les trois secteurs, acade a été chargé de vérifier le bon déroulement des travaux en termes de préservation des sols.
Pour cela, il a fallu :

  • Sensibiliser les entreprises aux mesures de protection des sols ;
  • Assurer le suivi des travaux durant la phase de réalisation : visites régulières et participation aux séances de
    chantier.

c) Après le chantier : vérification de l’état du sol et suivi de la remise en culture
Sur les trois secteurs, nous avons vérifié l’état des sols non remaniés à la fin du chantier, ainsi que formulé
des propositions pour leur remise en culture adéquate. Cela passait par :

  • Des sondages à la tarière pour vérifier la qualité du nouveau sol : caractéristiques, éventuel tassement, etc.
    Les données initiales relatives au secteur « vigne » ont servi de valeur de référence pour identifier un
    éventuel tassement ;
  • Des recommandations et suivi pour l'enherbement du site et la remise en culture. Le secteur « dépôt » a fait
    l’objet d’une attention soutenue afin que ce secteur soit propice à la culture de la vigne ;
  • La rédaction d’une note de fin de chantier.